Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
1 Évaluation de cycliste   13 Aptitude habileté 132 Influence de l’habileté du cycliste en virage, en descente, selon la courbure, le nombre de virages et la pente
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Coefficient d'habileté dans les Virages ; Khv Virages : nombre par km : Dcv courbure : Riv Pente : sina
Conditions et invariants (situation 1) Tronçon de route de 10 km Beau temps, météo idéale Coureurs «élite» Vélos «élite»
Une descente à 6% de durée 7.5 min fait perdre 1 min 20s par tranche de 5 virages/km par rapport à la même descente sans virage. Si les virages sont serrés ou le cycliste un piètre descendeur, une perte supplémentaire de 20s dans les mêmes conditions est à prévoir. Si les virages sont larges et le cycliste bon descendeur, cette perte supplémentaire est négligeable.
Une descente à 3% de durée 9min une descente avec virage fait perdre, par rapport à la même descente sans virage : 30 s par tranche de 5 virages larges/km pour un bon descendeur 1 min par tranche de 5 virages serrés/km pour un bon descendeur 1 min 10 s par tranche de 5 virages larges/km pour un piètre descendeur 1 min 20 s par tranche de 5 virages serrés/km pour un piètre descendeur
Sur une portion plate de durée 11 min 20 s une portion avec virage fait perdre, par rapport à la même portion sans virage : aucun temps avec des virages larges pour un cycliste habile 30 s par tranche de 5 virages serrés/km pour un cycliste habile 50 s par tranche de 5 virages larges/km pour un cycliste malhabile 1 min 10 s par tranche de 5 virages serrés/km pour un cycliste malhabile
Sur une portion montante de durée 15 min une montée avec virage fait perdre, par rapport à la même montée sans virage : aucun temps avec des virages larges ou serrés pour un habile cycliste 30 s par tranche de 5 virages larges/km pour un cycliste malhabile 45 s par tranche de 5 virages serrés/km pour un cycliste malhabile
Conclusions Pour chiffrer la perte de temps due aux virages, le nombre de virages par kilomètre est le paramètre le plus important. Les virages serrés, et le manque d'habileté dans les virages sont des paramètres secondaires. Les nombreux virages, d'autant plus qu'ils sont serrés, et le manque d'habileté dans les virages pénalisent dans les descentes. Cependant, un cycliste malhabile perd plus de temps sur un cycliste habile dans des descentes avec des virages larges que celles avec des virages serrés ! L'écart entre un cycliste habile ou malhabile est maximum à 1 min (sur un quart d'heure au total) pour une pente de 3% virages larges.