Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
3 Influence de la météo   32 Vent aspiration 324 Influence de l’aspiration sur la vitesse de cyclistes se relayant, et sur la fatigue de cyclistes abrités, selon le vent et l’inclinaison du buste des cyclistes
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Angle d’inclinaison du buste des cyclistes : Njc Pelotons de 5 cyclistes  composés de :  n relayeurs et respectivement 5-n abrités Vitesse du Vent : U Angle entre les directions du vent et du vélo : Psi
Conditions et invariants (situation 1) Route plate de 50 km Beau temps, météo idéale Coureurs élites Vélos de course
Sur une route plate de 50 km sans vent , les 4 relayeurs gagnent sur le relayeur solo :   5 min 40 s pour des cyclistes au buste vertical, 3 min 40 s pour des cyclistes au buste horizontal. Les fatigues des coureurs abrités par 4 relayeurs sont de  : 0.36 pour des cyclistes au buste vertical, 0.13 pour des cyclistes au buste horizontal.
Sur une route plate de 50 km avec vent de dos de 25 km/h, les 4 relayeurs gagnent sur le relayeur solo :   1 min 10 s pour des cyclistes au buste vertical, 40 s pour des cyclistes au buste horizontal. Les fatigues des coureurs abrités par 4 relayeurs sont de  : 0.24 pour des cyclistes au buste vertical, 0.2 pour des cyclistes au buste horizontal.
Sur une route plate de 50 km avec vent de côté de 25 km/h, les 4 relayeurs gagnent sur le relayeur solo :   7 min pour des cyclistes au buste vertical, 6 min pour des cyclistes au buste horizontal. Les fatigues des coureurs abrités par 4 relayeurs sont de  : 0.35 pour des cyclistes au buste vertical, 0.2 pour des cyclistes au buste horizontal.
Sur une route plate de 50 km avec vent de face de 25 km/h, les 4 relayeurs gagnent sur le relayeur solo :   13 min 40 s pour des cyclistes au buste vertical, 11 min 40 s pour des cyclistes au buste horizontal. Les fatigues des coureurs abrités par 4 relayeurs sont de  : 0.48 pour des cyclistes au buste vertical, 0.35 pour des cyclistes au buste horizontal.
Conclusions L'équipe va d'autant plus vite que les cyclistes sont aplatis sur leur vélo, sont plus nombreux, et le vent est favorable. Plus le vent est de face et de forte intensité, plus il est important d'adopter une position aérodynamique, jusqu'à être le plus aplati possible. Sur le plat, un cycliste solo aérodynamique va nettement plus vite que 5 cyclistes en position facteur qui se relayent, quelles que soient les conditions de vent. La fatigue des cyclistes abrités va de 0.24 à 0.48 pour des cyclistes au buste vertical, et de 0.13 à 0.35 pour des cyclistes au buste horizontal.