Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
4 Importance de la voie     41 Profil de la route    411 Comparaison, sur des montées, entre des cyclistes ou bien des marcheurs (sans cycle) en fonction de l'aptitude à la marche et du vent
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Pente en montée : sina Marcheurs (sans cycle) ou cyclistes (position du buste) : coefficients de marche de marcheurs : sinp coefficient aérodynamique des cyclistes : SCxc coefficient aérodynamique des cycles : SCxv poids des cycles : Mv Vitesse du vent : U
Conditions et invariants (situation 6) Route de 10 km Beau temps Cyclotouristes Vélos de cyclotourisme ou bien chaussures
Sur une route montante de 10km avec vent nul, la position du buste du cycliste n'a aucune influence. Les cyclistes vont plus vite que les piétons pour une pente inférieure à 15, 17 ou 18,5% selon le coefficient de marche des piétons. Montée faible (vitesse importante favorisée par les cycles) et montée forte (il faut monter le poids des cycles).
Sur une route montante de 10km avec vent de face de 25 km/h, la position droite du buste du cycliste est légèrement défavorable. Les cyclistes vont plus vite que les piétons pour une pente inférieure à 13, 15 ou 17% selon le coefficient de marche des piétons.
Sur une route montante de 10km avec vent de dos de 25 km/h, la position couchée du buste du cycliste est défavorable au dessus de 15%. Les cyclistes vont plus vite que les piétons pour une pente inférieure à 16.5, 18 ou 20% selon le coefficient de marche des piétons.
Conclusions Sur une route montante, la position du buste du cycliste n'a pas ou peu d'influence. Dans les faibles montées, les cyclistes sont favorisés par le système de roulement des cycles. Dans les fortes montées, les piétons sont favorisés pour n'avoir pas à monter le poids du cycle. La limite de d'efficacité du cycliste par rapport au piéton se situe entre 15 et 20 % selon le coefficient de marche des piétons et la direction du vent.