Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
4 Importance de la voie     41 Profil de la route    413 Comparaison, sur des montées, entre rester sur le vélo ou le pousser ou le porter, en fonction du petit braquet, des bagages et du terrain
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Pente en montée : sina Cyclistes sur le vélo ou le poussant ou le portant : coefficient aérodynamique des cycles : SCxv poids des cycles : Mv petit braquet : Bp Terrain : coefficient de marche selon terrain : sinp coefficient d'adhérence : ka  coefficient de glissement : Cgs , granularité du terrain : Lg
Conditions et invariants (situation 6) Route de 10 km Beau temps Cyclotouristes Vélos de cyclotourisme
Sur une route sans trou, comme ici, il est toujours plus efficace de pousser le vélo que de le porter. Sur une route montante de 10 km, avec vent nul, en terre battue, le petit braquet intervient pour une pente supérieure à 11 %. Le cycliste au braquet de 2 m/tour sans bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18 %. Le cycliste au braquet de 1.8 m/tour avec bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18 %.
Sur une route montante de 10 km, avec vent nul, en argile, le petit braquet intervient pour une pente supérieure à 10 %. Le cycliste au braquet de 2 m/tour sans bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18 %. Le cycliste au braquet de 1.8 m/tour avec bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18 %.
Sur une route montante de 10 km, avec vent nul, en glaise, le petit braquet intervient pour une pente supérieure à 9 %. Le cycliste au braquet de 2 m/tour sans bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18 %. Le cycliste au braquet de 1.8 m/tour avec bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18 %.
Sur une route montante de 10 km, avec vent nul, en gravier le petit braquet intervient pour une pente supérieure à 10 %. Le cycliste au braquet de 2 m/tour sans bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18.5 %. Le cycliste au braquet de 1.8 m/tour avec bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18.5 %.
Sur une route montante de 10 km, avec vent nul, en sable le petit braquet intervient pour une pente supérieure à 10 %. Le cycliste au braquet de m/tour m sans bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 18.5 %. Le cycliste au braquet de 1.8 m/tour avec bagage va plus vite qu'en poussant le vélo pour une pente inférieure à 19 %.
Conclusions Sur une route montante sans trou, sur tout type de terrain, le petit braquet joue dès que la pente s'élève (>10 %), surtout avec des bagages. Il est plus efficace de rester sur le vélo jusqu'à une pente fonction des bagages et du petit braquet, et au delà de pousser le vélo. Cette pente est environ 18 % pour un cycliste sans bagage et un petit braquet de 2 m/tour ou bien avec bagages de 11 kg et un petit braquet de 1.8 m/tour.