Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
4 Importance de la voie     43 Revêtement de la route    433 Importance de l'écart entre les trous, en fonction du nombre de relayeurs d'une équipe, selon la profondeur des trous
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Distance entre les trous: Uvr Équipes (nombre de relayeurs de 1 à 5) Profondeur des trous : Hvr (cailloux stables, pavés, trous dans le goudron, etc)
Conditions et invariants (situation 1) Route plate de 10 km Beau temps Équipes de coureurs élite Vélos de course
Sur une route plate de 10 km avec vent nul et des trous dans la route de 1 cm de profondeur :  Les courbes de vitesses présentent un minimum pour des trous espacés de 12 cm (résonance lié à la périodicité des trous). Quelque soit l'espacement des trous, les différences de temps entre les équipes sont constantes.
Sur une route plate de 10 km avec vent nul et des trous dans la route de 2 cm de profondeur :  Les courbes de vitesses présentent un minimum pour des trous espacés de 17 cm. Quelque soient l'espacement et la profondeur des trous, les différences de temps entre les équipes sont constantes.
Sur une route plate de 10 km avec vent nul et des trous dans la route de 4 cm de profondeur :  Les courbes de vitesses présentent un minimum pour des trous espacés de 22 cm. Quelque soient l'espacement et la profondeur des trous, les différences de temps entre les équipes sont constantes.
Conclusions Sur une route avec des trous, évidemment, plus les trous sont profonds et plus la vitesse est faible. Pour chaque profondeur des trous, la vitesse des cyclistes présente un minimum (du à la résonance liée à la périodicité des trous). Pour un écart entre trous, de 10 à 25 cm la vitesse est minimum, très inférieur ou très supérieur, la vitesse est celle réalisée sur une route lisse. Le cas défavorable est donc celui des pavés. Quelque soient l'écart et la profondeur des trous, les différences de temps entre les équipes sont constantes, contrairement aux temps totaux.