Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
5 Comparaison de trajets   51 Tronçon dénivelé 511 Comparaison de tronçons montants de dénivelés constants en fonction du poids du cycliste et du revêtement de la route
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Dénivelé constant de 250 m : Pente positive : sina Distance : Lt Revêtements de la route : profondeur des trous : Hvr hauteur d'eau : Hva coefficient d'adhérence : ka coefficient de glissement : Cgs largeur granularité : Lg densité de la voie : Rhg Poids des cyclistes : Mc
Conditions et invariants (situation 6) Route Beau temps Cyclotouristes Vélos de cyclotourisme
Sur une route avec vent nul, un cycliste de 60 kg monte un dénivelé de 250 m le plus rapidement sur une pente de :  17 % sur du bitume en 13 min 20 s 14 % sur des pavés en 18 min 30 s
Sur une route avec vent nul, un cycliste de 70 kg monte un dénivelé de 250 m le plus rapidement sur une pente de :  14 %  sur du bitume en 15 min 40 s 12 % sur des pavés en 23 min
Sur une route avec vent nul, un cycliste de 85 kg monte un dénivelé de 250 m le plus rapidement sur une pente de :  12 % sur du bitume en 19 min 10 % sur des pavés en 30 min 40 s
Conclusions Pour grimper un dénivelé constant, il existe une pente optimale (et donc une distance correspondante) qui minimise le temps de montée. Cette pente se situe sur bitume vers 14 % sur une distance de 1.8 km parcourue à la vitesse de 6.8 km/h. Les pavés sont le revêtement routier le plus pénalisant. La pente optimum sur pavés se situe vers 12 % sur une distance de 2.1 km parcourue à la vitesse de 5.5 km/h