Vélo Physique Physiologique
Gauche Bas
6 Situations diverses      61 Être lâché ou non par un peloton 612 Évaluation de la fatigue des cyclistes au sein d'un peloton, selon le déficit des cyclistes du à la pluie, selon la pluviométrie, les flaques, les virages et la pente
Variables (abscisses, paramètres, graphes) Pluviométrie : pluie Hauteur des flaques d’eau : Hva Humidité de l’air : hat Peloton composé de cyclistes : 2 relayeurs, de déficit pluie : 0 des cyclistes abrités de déficit pluie : Dpl > 0 Pente : sina Courbure des virages : Riv Nombre de virages / km : Dcv
Conditions et invariants (situation 6) Route de 10 km Scénarios de pluie Cyclotouristes Vélos de cyclotourisme
Tous les cyclistes du peloton vont à la même vitesse. Le déficit des cyclistes du à la pluie est compris entre 0 et 0.2. La fatigue est normée : quant elle dépasse 1, le cycliste ne peut plus suivre le peloton sur le tronçon. En descente, les cyclistes ne peuvent pas suivre le peloton dans les conditions suivantes réunies : virages nombreux et serrés, flaques d’eau de plus de 6 mm de haut, déficit des cyclistes du à la pluie supérieur à 0.1 dans tous les autres cas de descente, les cyclistes peuvent suivre le peloton (graphes non reportés ici).
Sur le plat, les cyclistes ne peuvent pas suivre le peloton dans les conditions suivantes réunies : virages nombreux et larges, flaques d’eau de plus de 3 mm de haut ou pluviométrie supérieure à 10 mm/h, déficit des cyclistes du à la pluie supérieur à 0.1 dans tous les autres cas de plat, les cyclistes peuvent suivre le peloton (graphes non reportés ici).
En montée, les cyclistes ne peuvent pas suivre le peloton dans les conditions suivantes réunies : tout type de virage, pluviométrie supérieure à 4 mm/h, et déficit des cyclistes du à la pluie supérieur à 0.04 dans tous les autres cas de montée, les cyclistes suivent le peloton (le seul graphe reporté ici est le plus favorable aux cyclistes dans ces conditions).
Conclusions Un cycliste est lâché par un peloton de cyclistes sans déficit du à la pluie dans les conditions suivantes réunies: En descente : virages nombreux et serrés, flaques d’eau profondes, fort déficit des cyclistes du à la pluie En plat : virages nombreux et larges, flaques d’eau ou pluie importante, fort déficit des cyclistes du à la pluie En montée : tout type de virage, pluie fine, et faible déficit des cyclistes du à la pluie.